Voyage à travers le cinéma français

 

Un documentaire ludique et passionnant

Ne vous laissez pas intimider par sa durée de plus de trois heures ! Voyage à travers le cinéma français, documentaire de Bertrand Tavernier, est si ludique et passionnant qu’on aimerait le voir durer encore plus longtemps. Le réalisateur de Quai d’Orsay (2013) entraîne le spectateur, au gré de sa fantaisie, au cœur de sa propre cinéphilie.

Voir le film

Jean, Maurice, Bertrand… et les autres

Panorama du cinéma français

Les trois heures et onze minutes d'érudition et de passion du documentaire Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier remplissent parfaitement leur mission : transmettre l'amour du cinéma. Sitôt la projection terminée, on n'a qu'une envie : revoir ou découvrir les films.

De Renoir et Lumière, jusqu'à Bonello et Besson, nous vous proposons un panorama du cinéma français en 20 films réalisés parmi ceux qui ont marqué son histoire.

Plus de news

 

Isabelle Huppert

Rétrospective 

Considérée comme l'une des plus grandes actrices de sa génération, elle est reconnue pour l'intensité dramatique de ses compositions, l'extrême singularité de son jeu mais aussi l'audace de ses choix et son désir d'initier des projets auprès d'artistes confirmés ou débutants.

Pour en savoir plus sur Isabelle Huppert, nous vous invitons à regarder "C'est quoi Isabelle Huppert ?" un portrait tout en films réalisé par ARTE

 

Emilie Dequenne

alt

Elle excelle dans les rôles douloureux.

De la combattante Rosetta des frères Dardenne, premier rôle qui lui a valu à 17 ans la consécration à Cannes, à la troublante bienfaitrice de Par accident de Camille Fontaine en passant par A perdre la raison de Joachim Lafosse, Émilie Dequenne, 34 ans, trace avec exigence son sillon dans le cinéma français.

L’actrice belge au jeu physique a rejoint la série « Accusé » produite par France télévision. Elle y incarne Cécile, coiffeuse, épouse, mère heureuse de deux enfants et sœur fusionnelle.

 

 

 

Pedro Almodóvar

La passion du feminin

Pedro Almodóvar a construit une oeuvre aussi éclectique que cohérente. En près de quarante ans de carrière, Pedro Almodóvar a toujours offert à ses actrices des rôles très forts.

Pour en savoir plus sur Pedro Almodovar, regardez "Pedro Almodovar en 6 minutes" réalisé par ARTE

 

A voir ou à revoir huit films du réalisateur espagnol.

Alba Rohrwacher

alt

Alba Rohrwacher enchaîne les rôles au cinéma.

Elle s'impose dans les années 2010, avec notamment son interprétation dans Amore de Luca Guadagnino, La Solitude des nombres premiers de Saverio Costanzo, La Belle endormie de Marco Bellocchio, La Vierge sous serment de Laura Bispuri puis Sangue del mio sangue de Marco Bellocchio.

Elle obtient la Coupe Volpi de la meilleure actrice à la Mostra de Venise 2014 pour son rôle de femme possédée dans Hungry Hearts de Saverio Costanzo.

Alba Rohrwacher est la sœur de la scénariste et réalisatrice Alice Rohrwacher. Elevées dans la campagne ombrienne, la réalisatrice et l'actrice irradient dans Les Merveilles, Grand Prix à Cannes en 2014.

 

Ils ont été primés à Cannes

Avant de retrouvez dans les mois à venir les films présentés à Cannes, une sélection de films primés lors des précédentes éditions du Festival.

 

Rétro Palmes d’Or du festival de Cannes

Pédro Almodovar, le président du jury de la 70e édition du Festival de Cannes, décernera la Palme d'or, le trophée qui récompense le meilleur film de la sélection officielle du Festival qui se déroulera du 17 au 28 mai. Ironie du sort : cela fait près de vingt ans que le réalisateur madrilène la convoite sans jamais l’obtenir.

Outre la multiplication du nombre d’entrées que la Palme d’or promet au film primé en faisant gage de sa qualité auprès du public international, le palmarès cannois témoigne souvent des évolutions du monde cinématographique.

Sept réalisateurs font partie du cercle très envié des "double-palmés" : il y a d’abord l'Américain Francis Coppola, le Japonais Shohei Imamura, le Danois Bille August, Emir Kusturica, les frères Jean-Pierre et Luc Dardenne, l'Autrichien Michael Haneke et ken Loach.

Les Etats-Unis ont remporté le plus de Palmes d'or : vingt-deux fois, devant la France (treize) et l'Italie (douze).


Rétrospective des Palmes d’or du festival de Cannes