Deepwater

Deepwater Horizon

Réalisateur : Peter Berg
Durée : 1h48min. Français • Anglais / sous-titré français.
Adhérents
(2,7 3 votants)
Titre actuellement non disponible
 

Résumé

D’après l’incroyable histoire vraie de la plus grande catastrophe pétrolière de l’histoire.

La plateforme Deepwater Horizon tourne non-stop pour tirer profit des 800 millions de litres de pétrole présents dans les profondeurs du golfe du Mexique. Mike Williams, électricien sur la plateforme et père de famille, connaît les risques de son métier mais fait confiance au professionnalisme de son patron Jimmy Harrell. En revanche, tous se méfient de la société locataire de la plateforme dirigée par Donald Vidrine, qui ne pense qu’à son bénéfice. 
Lorsque cette société décide contre l’avis des techniciens de la déplacer trop rapidement, il sont loin de se douter que les 5 millions de barils sous leurs pieds sont prêts à exploser... Le seul courage de Mike et ses collègues suffira-t-il à limiter les dégâts et sauver ce qui peut encore l’être ?

Titre original / Sous-titre
Deepwater Horizon
 
Genre
 
Editeur / Distributeur
Summit Entertainment
 
Pays
États-Unis
 
Année
2016
 
Casting
Peter Berg - Réalisateur
Kate Hudson - Comédienne
Gina Rodriguez - Comédienne
J.D. Evermore - Comédien
Brad Leland - Comédien
John Malkovich - Comédien
Dylan O'Brien - Comédien
Kurt Russell - Comédien
Mark Wahlberg - Comédien
Matthew Sand - Scénariste
Matthew Michael Carnahan - Scénariste
David Barstow - D'après l'oeuvre de
David Rohde - D'après l'oeuvre de
Stephanie Saul - D'après l'oeuvre de
Steve Jablonsky - Compositeur
 
Critiques

Le film de Peter Berg décrit avec un brio terrifiant la catastrophe pétrolière qui a touché la Louisiane en 2010. Le Monde
Le film se veut le contrepoint absolu des blockbusters avec superhéros. Ce qui intéresse le cinéaste n'est pas la destruction à tout-va, mais ses impacts sur l'Homme : sa conscience ­sociale héritée du cinéma des années 1970 force l'admiration. Télérama
De l’archive audio en introduction à la longue scène de conclusion qui ausculte la naissance du traumatisme, "Deepwater" est finalement moins un film catastrophe qu’un plaidoyer pour la classe ouvrière, au premier rang du désastre capitaliste en cours. Libération

 
Cette fonction est inactive en démo.